• English
  • Français
Du Jeudi 05 Mars 2015 au Vendredi 06 Mars 2015 : Assemblée Générale Eurosarc (Varsovie, Pologne)
Jeudi 26 Mars 2015 : Réunion du COMUP (Boulogne-Billancourt)
Jeudi 02 Avril 2015 : Réunion du réseau NETSARC (Paris)
Lundi 11 Mai 2015 : Réunion EPALCO (Milan, Italie)
Du Vendredi 29 Mai 2015 au Mardi 02 Juin 2015 : Congrès annuel de l'ASCO
Lundi 08 Juin 2015 : Réunion du COMUP (Boulogne-Billancourt)
Jeudi 11 Juin 2015 : Réunion INTERSARC (Lyon)
Du Vendredi 10 Juillet 2015 au Dimanche 12 Juillet 2015 : SMART START Training course (Francfort, Allemagne)
Mercredi 15 Juillet 2015 : SPAEN "Generic Task Force" (Munich, Allemagne)
Dimanche 27 Septembre 2015 : Concert caritatif Boogie Wooguillaume (Roanne)

Projets de l'année 2016 :

Suite au lancement de notre appel à projets annuel, 11 projets de recherche nous ont été soumis.

L'appel à projets prévoit que 100% des dons perçus du 1er janvier au 31 décembre soient dirigés vers le financement d'un projet de recherche à hauteur de 15 000€ maximum. Au 1er juin 2016, grâce à la générosité de ses membres et de ses donateurs, Info Sarcomes avait d'ores et déjà dépassé les 15 000€ prévu pour le financement d'un lauréat. Ce surplus d'argent collecté nous a donc permis de pouvoir primer un second projet, ce qui nous permet de soutenir cette année, un projet pédiatrique et un projet adulte.

Les 30 000€ nécessaires au financement des deux projets n'ayant pas encore été atteints, Info Sarcomes a donc remis un premier chèque de 7500€ à chacun des projets suivants :

Projet n°1 : Les rhabdomyosarcomes et les ostéosarcomes de l'enfant : de l'établissement d'une cartographie des voies contrôlant la mort cellulaire à la mise au point de nouvelles thérapies.

DESCRIPTIF DU PROJET

Intitulé

Les rhabdomyosarcomes et les ostéosarcomes de l'enfant : de l'établissement d'une cartographie des voies contrôlant la mort cellulaire à la mise au point de nouvelles thérapies. 

Coordonnateur

du projet

Dr Marie Castets - Biologiste.
Centre de Recherche en Cancérologie, Lyon.

Objectifs

Identifier les anomalies empêchant la destruction des cellules de rhabdomyosarcomes et d'ostéosarcomes chez l'enfant.

Développer de nouveaux composés qui pourraient servir de médicaments pour obliger ces cellules à mourir

Financement sollicité

15 000 euros

 

Equipe Castets

L'équipe du Dr Marie Castets à Lyon

Résumé du projet :

Lorsqu'une cellule devient anormale, se localise hors de son tissu ou est en excès, elle est normalement éliminée par l'activation de signaux internes aboutissant à la mort de cette cellule. Les cellules cancéreuses ont pour caractéristique de résister au déclenchement de leur propre mort, permettant ainsi à la maladie de se développer et/ou de se propager.

Le projet porté par le Dr Marie Castets et son équipe s'intéresse à cette particularité et poursuit ainsi deux objectifs :

1. Identifier les anomalies empêchant la destruction des cellules tumorales.

2. développer des nouveaux composés qui pourraient servir de médicaments pour obliger ces cellules à mourir.

Dans cette perspective, l'équipe va réaliser à l'aide d'un criblage siARN, une cartographie complète de l'état de fonctionnement des signaux internes, aboutissant normalement à la mort cellulaire dans les rhabdomyosarcomes et les ostéosarcomes. En s'appuyant sur des modèles cellulaires et des poissons-zèbres, l'équipe tentera de déterminer parmi toutes les anomalies identifiées, celles jouant un rôle clé dans la résistance des cellules tumorales de rhabdomyosarcomes et d'ostéosarcomes à ce processus d'élimination. Ces anomalies constitueront des cibles que l'équipe du Dr Castets essaiera de corriger à l'aide de petits composés chimiques, dans le but de développer de nouveaux médicaments capables de déclencher la mort des cellules tumorales dans ces deux maladies affectant principalement les jeunes enfants et adolescents.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

Projet n°2 : "EGRADIS" : Etude pilote de la Gamme de RAdiosensibilité Intrinsèque des Sarcomes des tissus mous.

DESCRIPTIF DU PROJET

Intitulé

"EGRADIS" : Etude pilote de la Gamme de RADiosensibilité Intrinsèque des Sarcomes des tissus mous.

Coordonnatrices

du projet

Dr Guillaume VOGIN - Oncologue-Radiothérapeute.
Institut de Cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin, Nancy.

Objectifs Définir la radiosensibilité des cellules tumorales dans les 8 sous-types de sarcomes des tissus mous de l'adulte les plus répandus : liposarcomes dédifférenciés, tumeurs adipeuses atypiques, liposarcomes bien différenciés, sarcomes pléomorphes, histiofibromes malins, léiomyosarcomes, myxofibrosarcomes, tumeurs d'Ewing, PNET des tissus mous, liposarcomes myxoïdes, tumeurs malignes des gaines périphériques

Financement sollicité

15 000 euros

 

Dr Vogin

Dr Guillaume Vogin (à droite)

Résumé du projet :

La radiothérapie post-opératoire diminue significativement le risque de rechute locale, en particulier pour les sarcomes de haut grade ou les tumeurs de grade intermédiaire pour lesquelles la chirurgie a été incomplète. 20% des patients atteints de sarcomes des tissus mous des membres sont traités par radiothérapie avant la chirurgie, soit pour diminuer la taille de la tumeur et faciliter le geste chirurgical, soit dans l'optique de préserver la fonction d'un membre.

Les niveaux de dose appliqués dans les sarcomes des tissus mous sont relativement homogènes : 50 Gy au minimum, avec un complément de 10 à 15 Gy après la chirurgie sur d'éventuels résidus microscropiques et 40-50 Gy avant la chirurgie. 

A ce jour, et contrairement à ce que l'on observe pour la chimiothérapie, la dose prescrite de radiothérapie  ne tient pas compte du sous-type histologique du sarcome. Or, toutes les tumeurs ne tirent pas le même bénéfice de la radiothérapie, ce qui permet de penser que la sensibilité aux radiations utilisées peut également varier d'un sarcome à l'autre. Si tel était le cas, des ajustements de doses selon les sous-types pourraient alors s'avérer nécessaires afin de rendre la thérapie plus efficace et/ou moins délétère pour les patients. 

L'étude "EGRADIS" portée par le Dr Guillaume Vogin et son équipe propose de rechercher l'existence éventuelle, au sein des sarcomes des tissus mous, d'une différence de sensibilité aux radiations utilisées en radiothérapie.  L'objectif de cette étude est le suivant :

Définir, par le biais d'une approche moléculaire innovante à partir de biopsies tumorales les anomalies empêchant la destruction des cellules tumorales mises en culture et irradiées "ex vivo", les données de radiosensibilité des cellules tumorales dans les 8 sous-types de sarcomes des tissus mous de l'adulte les plus fréquents : liposarcomes dédifférenciés, tumeurs adipeuses atypiques, liposarcomes bien différenciés, sarcomes pléomorphes, histiofibromes malins, léiomyosarcomes, myxofibrosarcomes, tumeurs d'Ewing, PNET des tissus mous, liposarcomes myxoïdes, tumeurs malignes des gaines périphériques.

Cette étude sera proposée aux patients chez qui un sarcome des tissus mous aura été fortement suspecté après réalisation de l'imagerie standard.

----------------------------------------------------------------------------------------------

En janvier 2017, Info Sarcomes remettra à chacune de ces deux équipes un second chèque correspondant au montant collecté entre le 1er juin et le 31 décembre 2016. D'ici là, nous espérons pouvoir collecter les 12 000€ manquants nécessaire au financement total de chacun des deux projets.

Pour faire un don à Info Sarcomes et soutenir ces projets, cliquez ici.

Merci de votre générosité.