• English
  • Français
Du Jeudi 05 Mars 2015 au Vendredi 06 Mars 2015 : Assemblée Générale Eurosarc (Varsovie, Pologne)
Jeudi 26 Mars 2015 : Réunion du COMUP (Boulogne-Billancourt)
Jeudi 02 Avril 2015 : Réunion du réseau NETSARC (Paris)
Lundi 11 Mai 2015 : Réunion EPALCO (Milan, Italie)
Du Vendredi 29 Mai 2015 au Mardi 02 Juin 2015 : Congrès annuel de l'ASCO
Lundi 08 Juin 2015 : Réunion du COMUP (Boulogne-Billancourt)
Jeudi 11 Juin 2015 : Réunion INTERSARC (Lyon)
Du Vendredi 10 Juillet 2015 au Dimanche 12 Juillet 2015 : SMART START Training course (Francfort, Allemagne)
Mercredi 15 Juillet 2015 : SPAEN "Generic Task Force" (Munich, Allemagne)
Dimanche 27 Septembre 2015 : Concert caritatif Boogie Wooguillaume (Roanne)

Etat des lieux de la recherche sur les sarcomes en France par le Pr. Blay, Président du GSF-GETO.

 Depuis 5 à 10 ans, la recherche fondamentale, la recherche de transfert et la recherche clinique sur les sarcomes des tissus mous des viscères et des os ont connu des développements très importants en France. Ces développements résultent d’une prise de conscience déjà ancienne sur l’importance de la multidisciplinarité dans ces pathologies complexes. Sous l’impulsion de nos collègues anatomopathologistes, la classification des sarcomes histologique et moléculaire a largement progressé, débouchant sur la plus récente classification de l’OMS en 2002.

 

Notons que le «  french grading »  s’impose désormais comme le grade histologique de référence.

Le Groupe Sarcome Français, récemment fusionné avec le groupe d’étude des tumeurs osseuses pour fonder le GSF –GETO est une association de chercheurs, multidisciplinaire dont l’objectif est de mettre en place  des projets de recherche académiques dans tous les domaines concernant ces affections, de la biologie moléculaire, à la recherche clinique jusqu’à l’épidémiologie et les sciences sociales.

En dix ans, le GSF GETO a produit des résultats dans tous les domaines sur le plan scientifique (de l’imagerie, à la chirurgie expérimentale, de l’anatomopathologie à l’épidémiologie.

Le GSF-GETO a mis en place plus de 15 études cliniques académiques, et participé à une vingtaine d’autres études académiques avec l’EORTC notamment, participé à plus d’une quinzaines d’autres études avec des partenaires industriels. La production scientifique objectivée par exemple par une participation importante des chercheurs français sur cette thématique dans les congrès de l’ASCO 2009 ou l’ECCO/ESMO 2009.

De  manière notable , le GSF-GETO interagit avec les autres grands groupes nationaux (FFCD, FNCLCC) européens, comme l’EORTC, le Groupe Sarcome italien ou espagnol, le SARC, et contribue largement aux réseaux d’excellence de la Commission Européenne sur ce thème, débouchant par exemple sur des banques de tumeurs annotées en ligne uniques au monde (conticabase, conticagist), qui permettront de fonder les prochaines études en partenariat avec d’autres réseaux nationaux, européens, américains,  australiens et asiatiques. Le développement de ces interactions à l’échelle mondiale devient nécessaire, tandis que s’affinent les classifications, débouchant sur des groupes de tumeurs de plus en plus restreints, et la France peut ici jouer un rôle de leader.

Partie importante de cette évolution, le travail avec les associations de patients, nationales, et internationales, change notre perspective et permet la réalisation de travaux originaux, tout en permettant d’améliorer la communication avec les patients souvent désireux d’informations simples et compréhensibles.

Enfin, l’identification des centres de références et des centres de compétence par l’INCa il y a quelques semaines constitue une étape importante pour la prise en charge optimale des patients dans le futur.

 

Pr. Jean-Yves BLAY

Président du Groupe Sarcome Français

Président de l'EORTC

Chairman des réseaux CONTICANET et WORLD SARCOMA NETWORK

Président du Conseil Scientifique d'Info Sarcomes