• English
  • Français
Du Friday 24 November 2017 au Saturday 25 November 2017 : Festival de la Communication Santé (Deauville)
Thursday 30 November 2017 : FORUM PATIENTS PFIZER
Saturday 02 December 2017 : Concert Let's Goldman (Riorges, France)
Du Saturday 02 December 2017 au Monday 04 December 2017 : ESO TRAINING COURSE ON RARE CANCERS (Milan, Italie)
Thursday 07 December 2017 : Conférence sur l'observance thérapeutique à l'ESSEC (La Défense, Paris)
Du Friday 08 December 2017 au Sunday 10 December 2017 : Congrès de l'ESMO : immuno oncologie (Genève, Suisse)
Du Friday 09 February 2018 au Sunday 09 December 2018 : Congrès de l'AFTED (Paris)
Du Thursday 01 March 2018 au Saturday 03 March 2018 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EUROSARC (Séville, Espagne)

ASCO 2013 : Sécurité de la trabectedine chez les patients âgés ayant un sarcome des tissus mous avancés.

Abstract n° 10576

Auteur(s) : Roberta Sanfilippo, Giacomo Giulio Baldi, Elena Fumagalli, Andrea Marrari, Rossella Bertulli, Elena Palassini, Silvia Stacchiotti, Michela Libertini, Paolo Giovanni Casali; Fondazione IRCCS Istituto Nazionale dei Tumori, Milan, Italie ; Medical Oncology Unit, Prato, Italie.

Contexte : La trabectédine est un agent cytotoxique d’origine marine approuvé par l’Union Européenne en  énième ligne de chimiothérapie dans les sarcomes des tissus mous avancés. Les effets secondaires les plus répandus sont la fatigue, la neutropénie et la transaminite transitoire. Globalement, cette molécule est bien tolérée et ne présente pas de toxicité cumulée, mais les études menées auprès des sujets âgés font défaut. Méthodes : Nous avons rétrospectivement passé en revue tous les patients âgés de 65 ans et plus, ayant un sarcome des tissus mous pré-traité, et ayant reçu de la trabectédine dans nos institutions respectives entre janvier 2002 et janvier 2013, en nous concentrant sur la tolérabilité. Tous les patients ont reçu une prémédication à la dexamethasone (4 mg. par voie orale bid sur 24 heures avant administration de la trabectédine). La toxicité du traitement était évaluée selon l’échelle d’évaluation CTCAE (v 4.0) des événements indésirables. Résultats : 42 patients ont été identifiés (Hommes = 22, Femmes = 20; médiane d’âge = 69 ans, entre 65-82 ans; ECOG Performance status 0 = 1 patient, 1= 38 patients and 2-3= 3 patients; histotypes principaux = 22 liposarcomes : 12 liposarcomes myxoides à cellules rondes, 10 liposarcomes bien/dédifférenciés, 17 léiomyosarcomes, 2 synovialosarcomes, 4 autres ; extention de la maladie = 34 métastatiques et 8 localement avancés ; médiane de ligne d’administration de la Trabectédine = 3ème, entre 1ère et 5ème; dose médiane de Trabectédine = 2.2 mg, entre 2.7 et 1.7 mg). Un total de 319 cycles a été administré (médiane : 6, entre 1 et 23). La dose de départ était de 1.3 mg/mq chez 37 patients et de 1.1 mg chez 5 patients. Les effets secondaires les plus courants étaient  la fatigue (Tous grades: 19% des cycles), la myélosuppression réversible, principalement la neutropénie (grade 3-4: 50%), la transaminite transitoire (grade 3-4: 21%). 18 patients ont eu besoin d’une réduction de dose du fait d’une transaminite transitoire inter-cycle (3 patients), d’une neutropénie (13 patients), d’une asthénie (2 patients). Chez 7 patients, les cycles ont également dû être retardés. Trois patients ont arrêté la trabectédine en raison de la toxicité : thrombocytopénie de grade 3 chez 1 patient et une neutropénie de grade 4 chez 2 patients. Conclusions : Cette analyse rétrospective confirme que la trabectédine est bien tolérée chez les patients âgés. Aucune différence majeure n’a été identifiée dans le profil de sécurité par rapport aux contrôles historiques, hormis une incidence plus élevée de myélosuppression qui n’a cependant pas eu d’influence sur l’administration ultérieure de la trabectédine.