• English
  • Français
Du Vendredi 24 Novembre 2017 au Samedi 25 Novembre 2017 : Festival de la Communication Santé (Deauville)
Jeudi 30 Novembre 2017 : FORUM PATIENTS PFIZER
Samedi 02 Décembre 2017 : Concert Let's Goldman (Riorges, France)
Du Samedi 02 Décembre 2017 au Lundi 04 Décembre 2017 : ESO TRAINING COURSE ON RARE CANCERS (Milan, Italie)
Jeudi 07 Décembre 2017 : Conférence sur l'observance thérapeutique à l'ESSEC (La Défense, Paris)
Du Vendredi 08 Décembre 2017 au Dimanche 10 Décembre 2017 : Congrès de l'ESMO : immuno oncologie (Genève, Suisse)
Du Vendredi 09 Février 2018 au Dimanche 09 Décembre 2018 : Congrès de l'AFTED (Paris)
Du Jeudi 01 Mars 2018 au Samedi 03 Mars 2018 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EUROSARC (Séville, Espagne)

ASCO 2013 : Radiotherapie adjuvante dans les liposarcomes bien différenciés/ les tumeurs lipomateuses atypiques des extremités et de la paroi abdominale : Une étude du Groupe Sarcome Français.

Abstract n° 10582

Auteur(s): Philippe Alexandre Cassier, Guy Kantor, Sylvie Bonvalot, Emilie Lavergne, Eberhard Stoeckle, Cécile Le Pechoux, Pierre Meeus, Marie-Pierre Sunyach, Jean-Michel Coindre, Thomas Dubergé, Alain Labib, Jean-Leon Lagrange, Claude Linassier, Corinne Delcambre, Jacques-Olivier Bay, Serge Leyvraz, Nicolas Penel, Sylvie Chabaud, Aude Duret, Jean-Yves Blay; Centre Léon Bérard, Lyon, France; Department of Radiotherapy, Institut Bergonié, Comprehensive Cancer Center, Bordeaux/University Bordeaux Segalen, Bordeaux, France; Institut Gustave Roussy, Villejuif, France; Department of Surgery Institut Bergonie, Bordeaux, France; Institut Bergonié and Université Bordeaux Segalen, Bordeaux, France; Assistance Publique Hopitaux de Marseille, Marseille, France; Department of Radiation Oncology, Centre René Huguenin, Saint-Cloud, France; Centre Hospitalier Universitaire Henri Mondor, Creteil, France; Department of Medical Oncology, Centre Hospitalier Universitaire Tours, Tours, France; Centre François Baclesse, Caen, France; Cellular Therapy and Clinic Hematology Unit for Adults, CHU Clermont-Ferrand, France; University Hospital of Lausanne, Lausanne, Switzerland; Centre Oscar Lambret, Lille, France; Université Claude Bernard Lyon I, Lyon, France

Contexte : Le rôle de la radiothérapie adjuvante dans la prise en charge des liposarcomes bien différenciés et des tumeurs lipomateuses atypiques demeure controversé. Méthodes : 284 patients avec un ALT/WD-LPS opérable, sans antécédent de cancer, CT or RT, traités par chimiothérapie ou radiothérapie entre 1984 et 2011 et enregistrés dans la base de donnée CONTICABASE étaient inclus puis décris. La survie globale (OS) et la survie sans récidive locale (LRF) ont été évaluées à partir du premier traitement. Leurs distributions ont été estimées selon la méthode de Kaplan-Meier et comparés entre les groupes de radiothérapie en utilisant le test du  Log-Rank. Des facteurs pronostiques indépendants et la radiothérapie adjuvante ont été explorés à l’aide du modèle de Cox. Résultats : Parmi les 20 centres, 3 ont enrôlés 58% des patients. La médiane d’âge au diagnostic était de 61 ans (entre 25 et 94 ans), 146 patients (51%) étaient des hommes, 223 (79%) patients présentaient des tumeurs distales tandis que 35 (12%) et 26 (9%) avaient des tumeurs impliquant la ceinture et la paroi abdominale. La taille médiane des tumeurs primaires était de 17 cm (entre 2 et 48cm), 272 (96%) lésions étaient profondes, 24 (9%) étaient multifocales au sein de la même zone anatomique. La qualité de la chirurgie était inconnue pour 42 patients. Parmi les patients restants, 102 (43%) étaient R0, 130 (54%) R1 et 8 (3%) R2. La radiothérapie adjuvante avait été donnée à 129 patients (45%). Les patients ayant reçu la radiothérapie adjuvante avaient de plus grosses tumeurs (p=0.034), impliquant le plus souvent les membres distaux (p<0.001) et étaient le plus souvent multifocaux dans la même zone anatomique  (p=0.009). L’utilisation de la radiothérapie adjuvante a varié d’un centre à l’autre et au cours de la période de l’étude. D’autres caractéristiques, incluant les marges de résection étaient équilibrées entre les groupes de radiothérapie. La médiane de suivi pour l’ensemble de la population était de 38.6 mois (CI 95% [34.0-47.6]): 51.9 mois [43.0-62.3] pour le groupe radiothérapie et de 30.7 mois [23.3-37.8] pour le groupe surveillance. Aucun des patients n’a développé de métastase durant le suivi. Avec 23 récidives locales, 4 dans le groupe radiothérapie et 19 dans le groupe surveillance, les taux de récidive locale à 3 ans  étaient de 98.8% [91.8-99.8] vs 90.4% [82.3-95.0] avec et sans radiothérapie adjuvante (p<0.001). Une fois stratifiés sur le laps de temps (avant/après 2003), la radiothérapie adjuvante, l’âge et les marges de résection (R0 versus les autres) étaient indépendamment associés avec la survie sans récidive locale. Aucune différence de survie globale n’a été observée (p=0.151). Conclusions : Dans cette étude, la radiothérapie adjuvante consécutive à la résection des tumeurs lipomateuses atypiques/ des liposarcomes bien différenciés était associée à une diminution du risque de récidive locale. Un suivi plus homogène et prolongé s’impose pour confirmer ces résultats.