• English
  • Français
Du Vendredi 24 Novembre 2017 au Samedi 25 Novembre 2017 : Festival de la Communication Santé (Deauville)
Jeudi 30 Novembre 2017 : FORUM PATIENTS PFIZER
Du Samedi 02 Décembre 2017 au Lundi 04 Décembre 2017 : ESO TRAINING COURSE ON RARE CANCERS (Milan, Italie)
Samedi 02 Décembre 2017 : Concert Let's Goldman (Riorges, France)
Jeudi 07 Décembre 2017 : Conférence sur l'observance thérapeutique à l'ESSEC (La Défense, Paris)
Du Vendredi 08 Décembre 2017 au Dimanche 10 Décembre 2017 : Congrès de l'ESMO : immuno oncologie (Genève, Suisse)
Du Vendredi 09 Février 2018 au Dimanche 09 Décembre 2018 : Congrès de l'AFTED (Paris)
Du Jeudi 01 Mars 2018 au Samedi 03 Mars 2018 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EUROSARC (Séville, Espagne)

ASCO 2013 : Radio-chimiothérapie pré-opératoire dans les sarcomes rétropéritonéaux localisés : résultats finaux d’une etude de phase II du Groupe Sarcome Italien.

Abstract n° 10519

Auteur(s) : Alessandro Gronchi, Antonino De Paoli, Carla Dani, Domenico Franco Merlo, Vittorio Quagliuolo, Giovanni Grignani, Giulio Bertola, Piera Navarria, Claudia Sangalli, Angelo Paolo Dei Tos, Marco Fiore, Paolo Giovanni Casali; Fondazione IRCCS Istituto Nazionale dei Tumori, Milan, Italy; Centro di Riferimento Oncologico, Pordenone, Italy; Istituto Nazionale per la Ricerca sul Cancro, Genova, Italy; Humanitas Cancer Center, Rozzano, Italy; Medical Oncology, Institute for Cancer Research and Treatment, Candiolo, Italy; Humanitas Institute, Rozzano, Italy; Istituto Nazionale dei Tumori, Milano, Italy; Azienda ULSS 9 Treviso, Treviso, Italy

Contexte : Cette étude visait à étudier la faisabilité, la sécurité et l’activité d’une combinaison de haute dose d’ifosfamide sous perfusion de longue durée à la radiothérapie comme traitement pré-opératoire pour les sarcomes rétropéritonéaux localisés opérables. Méthodes : Les patients ont reçu 3 cycles d’Ifosfamide en perfusion de longue durée (14 g/m2). La radiothérapie était démarrée en combinaison avec le 2nd cycle et administrée jusqu’à une dose totale de 50.4 Gy. La chirurgie était planifiée entre 4 et 6 semaines après la fin de la radiothérapie. L’objectif primaire était la survie sans rechute à 3 ans. La survie sans rechute à 3 ans attendue dans la population de l’étude traitée par chirurgie seule était de 40%. Le traitement expérimental avait pour but d’atteindre une réduction relative des rechutes chez au moins 1/3 des patients, correspondant à un taux de survie sans récidive à 3 ans de 55%. Résultats : Entre Décembre 2003 et 2010, 86 patients ont été recrutés. 3 patients ont été déclarés inéligibles après relecture pathologique centralisée. 63 présentaient une tumeur primitive et 20 une récidive locale. Les 3 principaux sous-types histologiques étaient les liposarcomes différenciés (19/83, 23%), liposarcomes dédifférenciés (26/83, 31%) et les léiomyosarcomes (14/83, 17%). La taille moyenne des tumeurs était de 120 mm (IQ range= 82-160). Le traitement pré-opératoire global a pu être mené à bien chez 60 patients. La chimiothérapie a été réalisée chez 65 patients, tandis que 73 patients ont reçu de la radiothérapie. Cinq patients ont progressé avant la chirurgie (3 métastatiques et 2 localisées) et n’ont pas été opérés. 78 patients ont subi une chirurgie. Sur une médiane de suivi de 4.8 ans (IQ range=3-6.1), 23 patients ont développé une récidive locale et 15 patients ont développé des métastases à distance; 30 patients sont décédés de la maladie. Les survies sans progression à 3 et 5 ans, ainsi que la survie globale étaient respectivement de 56% et de 44%, et de 74% et 59%. Le taux brut d’incidence cumulée de récidives locales et de métastases à distance à 5 ans étaient respectivement de 37% et de 26%. Conclusions : La combinaison d’ifosfamide en perfusion longue durée et de radiothérapie était faisable chez 2/3 des patients, tandis que la radiothérapie pré-opératoire pouvait être réalisée chez la plupart (73/83). L’objectif principal de l’étude a été atteint. Bien qu’un traitement systémique peut être ajouté à la radiothérapie lorsque cela semble approprié, la phase III de l’étude internationale en cours explore le rôle de la radiothérapie seule.

Information sur l’étude clinique : ITASARC_*II_2004_003.