• English
  • Français
Du Vendredi 24 Novembre 2017 au Samedi 25 Novembre 2017 : Festival de la Communication Santé (Deauville)
Jeudi 30 Novembre 2017 : FORUM PATIENTS PFIZER
Du Samedi 02 Décembre 2017 au Lundi 04 Décembre 2017 : ESO TRAINING COURSE ON RARE CANCERS (Milan, Italie)
Samedi 02 Décembre 2017 : Concert Let's Goldman (Riorges, France)
Jeudi 07 Décembre 2017 : Conférence sur l'observance thérapeutique à l'ESSEC (La Défense, Paris)
Du Vendredi 08 Décembre 2017 au Dimanche 10 Décembre 2017 : Congrès de l'ESMO : immuno oncologie (Genève, Suisse)
Du Vendredi 09 Février 2018 au Dimanche 09 Décembre 2018 : Congrès de l'AFTED (Paris)
Du Jeudi 01 Mars 2018 au Samedi 03 Mars 2018 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EUROSARC (Séville, Espagne)

ASCO 2013 : Phase II de l'étude du PD0332991, inhibiteur de CDK4 chez les patients ayant un liposarcome avec une amplification de CDK4.

Abstract n°10512

Auteur(s): Mark Andrew Dickson, William D. Tap, Mary Louise Keohan, Sandra P. D'Angelo, Mrinal M. Gounder, Ping Chi, Cristina R. Antonescu, Jonathan Landa, Li-Xuan Qin, Dustin D. Rathbone, Yelena Ustoyev, Aimee Marie Crago, Samuel Singer, Gary K. Schwartz, Mercedes M. Condy; Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA ; Department of Pathology, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA ; Department of Biostatistics and Epidemiology, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA ; Department of Surgery, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA.

Contexte : Environ 90% des liposarcomes bien différenciés / dédifférenciés présentent une amplification de CDK4. L’inhibiteur sélectif PD0332991 de CDK4/CDK6 inhibe la croissance  et induit le processus de vieillissement biologique des lignées cellulaires et des xénogreffes de liposarcomes. Notre précédente étude de phase II avait démontré que le traitement sous  PD0332991 (200mg/j x 14jours tous les 21jours) résulte en un bénéfice clinique dans les liposarcomes bien différenciés et dédifférenciés avec néanmoins une toxicité hématologique modérée (48% neutropénie Grade 3/4; réduction de dosage chez 24%). Afin de réduire la toxicité, nous avons mené une étude de phase II pour évaluer la survie sans progression  et la toxicité sous  PD0332991 avec un nouveau dosage selon le schéma : 125mg/j x 21jours tous les 28 jours. Méthodes : Les participants étaient des patients atteints de liposarcomes bien différenciés/dédifférenciés. Les critères d’éligibilité étaient les suivants : âge ≥ 18 ans, liposarcomes bien différenciés/dédifférenciés (selon les critères RECIST 1.1), progression documentée sous au moins une thérapie systémique avant inclusion, amplification de CDK4 par hybridation in situ en fluorescence (FISH) et expression de la protéine rétinoblastome par immunohistochimie (≥1+). Les patients ont reçu le traitement oral PD0332991 à 125mg par jour pendant 21 jours selon des cycles de 28 jours. L’objectif primaire était la survie sans progression à 12 semaines. D’après des données historiques, un résultat prometteur avait été défini par un survie sans progression à 12 semaines ≥40% et peu encourageant si ≤20%. La taille de l'échantillon pouvait aller jusqu'à 28 patients évaluables. Si 9 patients ne pas progressaient pas dans les 12 semaines, alors le PD0332991 serait considéré comme actif dans les liposarcomes bien différenciés et dédifférenciés. Résultats : 29 patients ont été recrutés et 25 ont été évaluables pour l'objectif principal. La médiane d' âge était de 62 ans (de 42 à 85 ans); 55% étaient des hommes ; la médiane du score ECOG pour l'évaluation de l'état général était de  0 (entre 0 et 1). La survie sans progression à 12 semaines était de 56% (14/25 patients; 90% CI 41-100%),  démontrant ainsi que l'étude avait très largement atteint son objectif principal. La médiane de survie sans progression était de 23.6 semaines (95% CI: 11.6 jusqu'à non atteint) avec une réponse partielle confirmée d'une durée supérieure à un an. Les effets indésirables de grade 3 et 4 adverse comprenaient l'anémie (grade 3, 21%), la thrombocytopénie (grade 3, 7%; grade 4, 3%), et la neutropénie (grade 3, 34%). Une réduction de dose n'a été nécessaire que pour 1 patient. Conclusions : Chez les patients ayant un liposarcome bien différencié/dédifférencié avec une amplification de CDK4, le traitement par PD0332991 a été associé à une survie sans progression favorable et à une réponse tumorale objective. Cette posologie semble active et serait probablement moins toxique  que le schéma 200mg x 14 jours. Le calendrier thérapeutique 125mg x 21 jours garantit l'évaluation dans un essai de phase III. Information sur l'étude clinique : NCT01209598.